Archives mensuelles : novembre 2016

Le Projet de paix perpétuelle

Philosophie

Nicolas Stroz

Le Projet de paix perpétuelle, nexus téléologico-politique de la pensée kantienne

Le Projet de paix perpétuelle d’Emmanuel Kant, publié en 1795, est un petit ouvrage court, lumineux, et qui peut passer inaperçu entre les ouvrages imposants que sont la Critique de la raison pure, la Critique de la raison pratique, ou la Métaphysique des mœurs. Néanmoins il serait prématuré de l’ignorer en raison de son apparente faible densité. Le Projet constitue en effet une entrée dans la pensée kantienne hors des cadres des « grandes questions » (à savoir l’esthétique transcendantale, le jugement de goût et la loi morale –bien que ce dernier point sous-tende le propos du Projet). Cet opuscule en effet ouvre une porte qui débouche sur deux autres grands aspects de la pensée kantienne : la question du jugement téléologique (relatif aux fins de la nature), et la question du droit (en l’occurrence traitée dans la deuxième partie de la Métaphysique des Mœurs, Doctrine du droit, qui est directement postérieure au Projet, publiée en 1797). S’il est court et synthétique, il constitue néanmoins une articulation profonde et subtile entre ces deux grands axes de l’anthropologie politique kantienne.

Pour lire la suite, cliquer ici