Séminaires de formation

« Nous ne devons jamais laisser nos peurs, ou les attentes de notre entourage, définir les frontières de notre destin. »
NCIS (Série US)

Hormis le séminaire régulier des institutsInstitut Français de Psychanalyse, IDRA – (voir ci-dessus) à l’attention des membres auditeurs ou inscrits à l’association, des séminaires de formation, dont le titre, le contenu, le déroulé et l’agencement sont déposés auprès de Copyright France et auprès de la SGDL, sont organisés régulièrement dans différents cadres et institutions, dont les suivants :

 

 

Psychopathologie générale ©

Décrire et partager, sur le fond et la forme, par l’illustration, l’exercice et la théorisation, les différentes pathologies et développements connexes auxquelles le psychothérapeute est nécessairement confronté, et sur lesquelles il doit pouvoir faire référence à un système de connaissance indispensablepour l’exercice de son intervention.

Public
Cette formation est destinée aux professionnels qui se préparent au métier de psychothérapeute.

Finalité
Décrire et partager, sur le fond et la forme, par l’illustration et l’exercice, les différentes pathologies auxquelles le psychothérapeute est nécessairement confronté, et sur lesquelles il doit pouvoir faire référence à un système de connaissance indispensable pour l’exercice de son intervention.

Objectif
Reconnaître et comprendre les différentes expressions de la personnalité et ses troubles, dans la mesure où ces notions influent sur la relation interpersonnelle et plus précisément sur l’intervention du psychothérapeute.

Evaluation et appréciation des résultats
Procédure d’évaluation : chaque participant expose au groupe le résultat des recherches, lectures, études de cas réalisées durant les intersessions. Validation.

Sanction de la formation
A l’issue de la formation, il est délivré une attestation aux participants.

Pédagogie
La dynamique de la formation se construit autour de l’alternance d’exposés, de discussions, de mises en pratique, de simulations et de cas concrets. La collaboration et la participation active des participants sont sollicitées. Un cahier pratique, des documents pédagogiques et une bibliographie sont remis aux stagiaires.

Durée
3 fois 3 jours, soit 63 heures effectives de formation

Séminaire conçu et animé par Nicolas KOREICHO

 

 

Eléments de psychopathologie ©

Objectif
Application aux métiers de l’accompagnement des éléments essentiels de la psychopathologie

L’importance et le développement des rôles d’ « accompagnement » (psys, coaches, formateurs, DRH…) impliquent qu’une attention particulière soit prêtée, par le professionnel de la relation humaine, à la nature et aux frontières de son domaine d’intervention. En effet, la sécurité du client et la qualité de l’accompagnement, la pertinence et l’efficacité de la démarche, ainsi que l’éthique inhérente aux métiers des relations « à enjeu », suppose de la part de l’intervenant la prise en compte dans sa pratique, ponctuelle ou régulière, des éléments psychologiques à connaître pour garantir la qualité de son action.

Module A – Personnalités

– Dès lors, il importe pour lui, d’une part, de pouvoir identifier les individualités auxquelles il est confronté afin d’orienter son écoute, sa compréhension et son intervention en fonction de la personnalité de son client. C’est l’objet du premier module.

Module B – Relations

– D’autre part, les différentes interactions induites par les personnes en relation d’accompagnement devront prendre en compte les mécanismes psychiques auxquels sont soumis les interlocuteurs lors de l’intervention. C’est l’objet du second module.

Ainsi, le professionnel sera en mesure de se placer en position d’orienter son intervention vers un processus de participation aux questions émergentes de la relation et de l’objectif ou sur des systèmes de résolution qui prendraient place dans un contexte plus spécifique ou plus global que celui de la prestation.

Module 1 : Personnalités (2 jours)

Module 2 : Relations (2 jours)

Séminaire conçu et animé par Nicolas KOREICHO

 

 

 

Eléments de psychopathologie ©
pour les coachs

Module 1 : Personnalités (2 jours)

Module 2 : Relations (2 jours)

Contenu et structure identique au précédent mais applications, cas et références concernent le coaching.

Séminaire conçu et animé par Nicolas KOREICHO

 

 

 

Enjeux de l’accompagnement et psychanalyse ©

Le développement des métiers de l’accompagnement, coaches, consultants, travailleurs sociaux, mais aussi médecins, psychologues, professionnels des Ressources Humaines et du Management, implique que soit prise en compte la différence entre ce qui est apparent, manifeste et ce qui est profond, latent, dans les domaines d’intervention des professionnels de l’accompagnement, c’est-à-dire dans l’humain et ses modalités relationnelles.

L’objectif de ces séminaires est de participer à l’identification et à la définition des enjeux les plus importants des métiers de l’accompagnement et d’en proposer, à travers les phases d’intervention les plus déterminantes – demande, relation, réponse – une première cartographie.

 Programme

Séminaire 1 (2 j.) : De la demande au dialogue *
La demande. Qu’y a-t-il derrière la demande ? Une demande d’accompagnement professionnel ou une demande d’une autre nature, relative à la personne ? Le transfert. Qui y a-t-il derrière la personne considérée par l’autre ? Un professionnel ou une personne ayant des liens particuliers avec cet autre ? La relation. Quelle est la nature de la relation ? Dans quelle mesure la relation est révélatrice d’un dialogue ou est le lieu d’expression d’un malentendu ?

Séminaire 2 (2 j.) : Du conflit à la réponse *
Le conflit. Une rencontre au sommet. Que révèle le conflit psychique dans la relation entre personnes ? Le symptôme. Comment faut-il reconnaître le symptôme pour qu’il soit neutralisé et laisse sa part au développement et à l’action ? L’incertitude et la complexité. S’agit-il de gérer l’incertitude et la complexité ou bien d’une aptitude à réaliser ce qui n’est pas maîtrisé ? La solution ou la résolution . Pour quel choix faut-il opter ? Une équation ou un mouvement interpersonnel ?

* Séminaires dissociables et indépendants. Dans un souci de complétude et de cohérence, la participation aux deux modules est recommandée.

 Public
Ce séminaire est destiné aux professionnels qui se destinent au métier de coach, aux coaches, aux consultants, aux responsables des Ressources Humaines, aux formateurs.

Déroulement
La dynamique des séminaires se construira autour de l’alternance d’exposés, de discussions, de mises en pratique et de cas concrets. La collaboration active des participants sera sollicitée.

 Séminaires conçus et animés par Nicolas KOREICHO

 

 

 

La violence, les violences dans la classe et dans
l’établissement scolaire © (2 jours)

Quelles réponses pédagogiques et institutionnelles ?

Le constat d’une augmentation significative des phénomènes d’incivilités et de violence dans de nombreux établissements scolaires et les réponses classiques (sanctions disciplinaires, exclusions, signalements..) qui ne permettent plus de régler les problèmes     conduisent des représentants de l’institution scolaire à s’interroger sur le (s) sens de ces phénomènes pour proposer des pistes mieux adaptées mieux diversifiées, construites dans le dialogue et inscrites dans un processus éducatif fondé pour partie sur le droit.

Dans ce stage, il s’agira d’articuler ensemble l’analyse des phénomènes de violence, les enjeux d’une réponse sociale et plus précisément scolaire à ces phénomènes, et les moyens pratiques que la société et plus précisément l’école se donne ou peut se donner pour y répondre. D’où le souci de s’appuyer sur les représentations des stagiaires pour présenter ou leur faire élaborer, en relation étroite aux apports théoriques, des modalités concrétes de réponse ou de prévention : des types d’organisations sociales (justice, police ou associations) et pédagogiques (organisation de l’école et rapport à la loi, organisation de la classe en communauté de réflexion et pédagogie institutionnelle, supports, attitudes de médiation de l’enseignant..) Une réflexion particulière sera posée sur la sanction, témoignant de l’existence d’un ordre symbolique structurant : le droit.                                      

1- PUBLIC :   Enseignants des 3 cycles 1,2,3

2- DUREE :     3 jours

3- OBJECTIFS :

On cherchera à repérer, identifier et analyser les phénomènes relationnels de violence dans la classe et dans l’établissement scolaire pour élaborer des réponses psychopédagogiques et institutionnelles.

4- CONTENUS :

  • Analyse des différentes formes de violence des élevés, de l’institution, de la société, dans la société.
  • Construction de la Loi à l’école et rapport à l’autorité
  • Nature (s) des violences : causes et effets
  • Traitement de la violence et ses limites :     signalement/prévention/sanction/réparation

5- METHODES :

Etude de cas et analyse de pratiques (Petit groupe) et jeux de rôles (Grand groupe) alterneront avec des apports théoriques et réflexions en commun

6- MODALITES D’EVALUATION :

Production d’un document écrit susceptible d’aider les stagiaires sur leur terrain d’exercice

Séminaire conçu et animé par Guy DECROIX

 

 

 

Repères en psychopathologie © N1 et N2

– Repères sur les troubles mentaux (1 journée)

La pertinence et l’efficacité de la démarche de l’accompagnant, ainsi que l’éthique inhérente aux métiers des relations « à enjeu », et enfin la nécessaire stabilité de sa position vis-à-vis des personnes et des personnels qui s’occupent d’autres personnes en difficulté, suppose de la part de l’accompagnant la prise en compte dans sa pratique, ponctuelle ou régulière, d’éléments psychologiques et institutionnels à connaître pour garantir la qualité et le confort de son action.

Cette intervention sera centrée sur la transmission et le rétablissement définitionnel d’éléments psychopathologiques fondamentaux et fera appel au bon sens et à la culture des accompagnants.

Elle s’organise selon trois thèmes :
– Etablir une série de distinctions entre normal et pathologique, identité et personnalité, conscient et inconscient.., de manière à pouvoir s’appuyer sur une prise en compte de bon sens des troubles mentaux.
– Avoir et exercer une approche des principaux troubles psychopathologiques afin  d’adapter son écoute, sa compréhension et son intervention aux personnalités rencontrées.
– Rappeler et résumer l’organisation institutionnelle de la santé mentale, les organismes, les principes, les orientations, et ses principaux intervenants, soignants, décideurs.

Public
Cette formation est destinée aux accompagnants, salariés ou bénévoles, du champ de la relation sociale intervenant dans le cadre d’une association.

Prérequis
Avoir de l’expérience auprès des personnes concernées.

Finalité
Disposer d’un cadre de compréhension, en définition et par l’illustration, des différents contextes théoriques, communicationnels et institutionnels auxquels l’accompagnant est confronté, et sur lesquels il doit pouvoir faire référence à un système de reconnaissance, indispensable pour l’exercice de son intervention.

Objectifs
– S’engager vers les éléments théoriques présupposés dans l’abord de la santé mentale.
– Apprendre à reconnaître les différentes expressions de la personnalité et ses troubles, les institutions et personnels concernées par la santé mentale, dans la mesure où ces éléments influent sur la relation interpersonnelle et plus précisément sur l’intervention de l’accompagnant.

 Pédagogie
La dynamique de la formation se construira autour de l’alternance d’exposés, de discussions, de mises en pratique et de cas concrets fondée sur l’expérience des participants. La collaboration active des participants sera sollicitée et sans cesse favorisée par l’alternance des apports techniques et les expériences des participants. Un livret sera proposé aux participants.

 

– Les troubles du comportement (1 journée)

La pertinence et l’efficacité de la démarche de l’accompagnant, ainsi que l’éthique inhérente aux métiers des relations « à enjeu », et enfin la nécessaire stabilité de sa position vis-à-vis des personnes et des personnels qui s’occupent d’autres personnes en difficulté, supposent de la part de l’accompagnant la prise en compte dans sa pratique, ponctuelle ou régulière, d’éléments psychologiques, souvent complexes, à connaître et, dans une certaine mesure, à maîtriser, pour garantir la qualité et le confort de son action.

Cette intervention sera centrée sur des cas, des vignettes, des discussions, des échanges, des mises en situation appuyés, en tant que de besoin, sur le rappel définitionnel et conceptuel de notions psychopathologiques et fera appel au bon sens, à l’expérience et à l’investissement des accompagnants.

Elle s’organise selon deux thèmes :
– Confirmer les distinctions nécessaires entre fond et forme des psychopathologies, vocabulaire courant et terminologie, structure et continuum, de manière à pouvoir s’appuyer sur une prise en compte de bon sens des troubles mentaux.
– S’exercer à une approche des principaux troubles psychopathologiques, particulièrement les troubles du comportement, du sujet âgé et du sujet en précarité afin d’adapter son écoute, sa compréhension et son comportement aux personnalités rencontrées.

Public
Cette formation est destinée aux accompagnants, salariés ou bénévoles, du champ de la relation sociale, intervenant dans le cadre de l’association.

Prérequis
Avoir de l’expérience auprès des personnes concernées et une première familiarité avec les troubles mentaux (avoir participé au niveau 1 « Repères sur les troubles mentaux »).

Objectifs
Poursuivre et confirmer les éléments cliniques présupposés dans l’abord de la santé mentale des publics en précarité et/ou âgés.
– S’exercer à reconnaître les différentes expressions de la personnalité et ses troubles.
– S’adapter à ces expressions et à ces troubles dans la mesure où ils influent sur la relation interpersonnelle et plus précisément sur l’intervention de l’accompagnant.

Finalité
Disposer d’une confirmation dans la compréhension, par le rappel et par l’illustration, des différents contextes cliniques et pratiques auxquels l’accompagnant est confronté.
Faire la distinction entre les différents troubles, états, épisodes, syndromes touchant les personnes âgées ou en précarité.
S’exercer à adapter son comportement et la relation en fonction des personnes rencontrées.

Pédagogie
La dynamique de la formation se construira autour de l’alternance d’exposés, de discussions, de mises en pratique et de cas concrets fondée sur l’expérience des participants. La collaboration active des participants sera sollicitée et sans cesse favorisée par l’alternance des apports techniques et les expériences des participants. Un livret sera proposé aux participants.

 

Séminaires conçus et animés par Nicolas KOREICHO

—————————–