Sous le vert

Sous le vert

Sous le vert il y a le bleu des rivières et le jaune des étoiles
Sous le bleu il y a le violet de ces yeux et le noir de l’ombre
Sous le jaune il y a le pli de l’aine et la douceur de la déprime
Sous le vert il y a l’odeur de l’herbe, l’orange de l’odeur du foin coupé
Sous le noir il y a le brun de ses cheveux et l’ocre de son sourire
Sous le gris il y a l’absence et le blanc de la confiance trahiereve
Sous le rouge il y a le rose de tes joues et la nacre de tes lèvres
Sous le rose il y a la cicatrice de mes jours et l’élan de l’aube
Sous le beige il y a le chevreuil qui souffle et la buée du regard
Sous le bleu et le jaune et le rose qui brillent les flocons
Sous le bleu de mes yeux il y a le regard perdu de l’enfant
Sous les bleus et les bosses de l’enfant que j’étais

Alexandre SANTEUIL