Psychanalystes – Psychothérapeutes – Associés

Psychanalystes – Psychothérapeutes – Associés – Affiliés

« Le style est l’homme même. « 
25 août 1753 – Georges-Louis LECLERC de BUFFON

« Tu as mêlé ton être sauvage à toute l’âme des forêts… »
Auguste VILLIERS de l’ISLE-ADAM

Nicolas Koreicho : Psychanalyste – Psychothérapeute ;
Formateur – Superviseur.

Nicolas Koreicho est titulaire d’un DEA (Master II) de Psychopathologie Fondamentale et Psychanalyse et d’un Doctorat ès Lettres et Sciences Humaines en Littérature et Psychanalyse. Il a fondé l’Institut Français de Psychanalyse dont il est le président.

Outre un cursus classique approfondi de psychanalyse (analyse personnelle et didactique, supervisions), il a pour la partie psychopathologique réalisé son stage de DEA-Master II à la Clinique des Maladies du Système Nerveux Paul Castaigne de la Pitié Salpêtrière qui a fait l’objet d’un mémoire en neurologie et psychanalyse consacré à la dimension psychique des migraines.
Suite à l’obtention d’une maîtrise de lettres modernes (M1 – Littérature et psychanalyse) et d’un DEA de littérature comparée (M2 – Psychanalyse et fiction), il a participé aux séminaires de DEA (DESTEC – Paris 3 ; Centre d’Etudes du Vivant – Paris 7 ; Laboratoire de Psychopathologie Fondamentale et Psychanalyse – Paris 7 ; Ecole doctorale – Paris 7 ; Centre hospitalier Sainte-Anne) suivants : Epistémologie de la Sémantique, de la Sémiotique, de la Lexicologie ; Philosophie du langage (Dialogisme et intertextualité) ; Neurobiologie, psychanalyse et psychopathologie (Dépression et dépressivité) ; Oralité dans ses développements ; Théorie psychanalytique de la pensée ; Neurobiologie et psychanalyse ; Penser la psychose à partir de l’archaïque ; Interactions de la psychanalyse ; Corps et symptôme.
Il a consacré un doctorat à l’approfondissement d’un concept fondamental en psychanalyse et en psychopathologie : le narcissisme.

Il a eu auparavant une pratique de formateur pour des cabinets de Ressources Humaines, puis d’ingénieur de formation au sein de la DRH d’un groupe de presse, où il a conçu, organisé et animé des séminaires destinés à l’encadrement de tous niveaux et où il a développé, entre autres avec cet éclairage de la psychopathologie et de la psychanalyse, des programmes de redéploiement afin d’accompagner les salariés souhaitant accéder à des responsabilités plus importantes. Il a à cette occasion intégré le programme d’Ingénierie des Ressources Humaines à l’ESSEC – IMD.

Il exerce depuis 1998 en tant que psychanalyste et psychothérapeute (inscrit au Registre National des Psychothérapeutes – Fichier ADELI) dans son cabinet à Paris, où il s’attache à accompagner l’adaptation, l’évolution, la résolution de difficultés, de personnes dont les « symptômes » personnels, relationnels, sociaux, peuvent être contraires à leur épanouissement et sources de conflit, de souffrance, d’inhibition, témoignant de troubles du comportement, de l’humeur, de la personnalité…
Il conduit également des supervisions pour les professionnels et les personnes en formation des ressources humaines, du conseil, du coaching, de la psychothérapie et de la psychanalyse.
Il réalise par ailleurs des expertises et des évaluations psycho-légales dans le cadre de la justice et du Droit des personnes et des familles.

Enfin, il partage son enseignement sous la forme de conception et d’animation de stages de formation, au sein d’organismes, d’instituts, d’associations et d’équipes de ressources humaines, de coaching, d’intervenants sociaux. Outre son rôle de formation et de recherche au sein du séminaire et du laboratoire de psychopathologie et de psychanalyse de l’Institut Français de Psychanalyse, il conçoit et anime des séminaires, ainsi que des groupes de parole et d’analyse de pratiques, consacrés à l’accompagnement des personnes, fondés sur la psychopathologie et la psychanalyse, à l’intention des psychanalystes, des psychothérapeutes, des professionnels de la psychopathologie et de l’accompagnement, coaches, consultants, médecins, travailleurs sociaux, infirmiers, en exercice et/ou en formation, en France et à l’étranger.

Fiche professionnelle – Choisir son psy

Annuaire psychologues

Fiche professionnelle – Psycho Ressources

Annuaire Pages Jaunes

Psychologies

Psychothérapies, psychanalyses, face à face, sur le divan, séances en cabinet, par mail, par téléphone, par visio (Skype, FaceTime, WhatsApp, Messenger…).
Sur rendez-vous : 01 43 31 57 26 ou Contact
12, rue Broca – 75005 Paris (M° Censier-Daubenton)


Guy Decroix : Psychanalyste – Formateur – Consultant.

gdecroix

Guy Decroix est agrégé en Sciences de la Vie et de la Terre et titulaire d’un DEA en Didactique de la Biologie de l’Environnement, il exerce en qualité de Professeur à l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres de Créteil. Il est trésorier et membre d’honneur de l’Institut Français de Psychanalyse.

Il s’est engagé rapidement dans une double orientation, d’une part scientifique  et universitaire : Biologie – Géologie, Didactique de la Biologie de l’Environnement, et d’autre part en sciences humaines : Psychopédagogie, Psychosociologie, Psychanalyse.

Consécutivement, il a une pratique d’enseignant dans le Primaire (Instituteur), le Secondaire (Professeur de collège, de lycée, d’École Normale d’Instituteur), le Supérieur (Chargé de cours à l’Université, Professeur à l’IUFM).

Il possède une expérience de Didacticien en Sciences Expérimentales et en Biologie de l’Environnement. Ses activités sont ainsi constamment à l’interface de différents champs disciplinaires. Par ailleurs, son travail l’amène à s’intéresser à des domaines théoriques variés : la chronobiologie, la  violence, la gestion de conflits, la communication en Institution scolaire, l’information et l’éducation sexuelles auprès des publics scolaires, parents, animateurs. A cet égard, il participe à la conception et à la réalisation d’articles de revues, de films pédagogiques, de programmes pour les personnels de l’Éducation Nationale.

Sa formation personnelle psychothérapeutique et théorique le conduit à intervenir auprès des Ministères de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse et des Sports en tant que formateur et expert dans les domaines du développement de la personne, des relations humaines, s’appuyant entre autres sur les techniques du groupe diagnostic et celles du psychodrame, et auprès d’une mission locale pour l’insertion professionnelle et sociale des jeunes en tant que psychanalyste.

Aujourd’hui, en conjuguant ses trois domaines de compétences principaux, les Sciences de la Vie et de la Terre, les Sciences de l’éducation, la Psychosociologie à orientation psychanalytique, il conçoit, organise et anime des journées d’étude, des conférences et des séminaires pour divers publics.

Sur rendez-vous : 01 46 71 65 43     decroix.guy@free.fr
6, rue Baudin – 94200 Ivry sur Seine


José Seknadjé-Askénazi : Professeur de psycho-pédagogie, Psychanalyste et Ecrivain.

José Seknadjé-Askénazi a contribué à la structuration de nombreux établissement pour déficients intellectuels et jeunes autistes.

Il a consacré sa réflexion, dans de courts essais et dans des directions d’ouvrages, à des objets variés.
Psychanalyse, philosophie du langage ; philosophie des religions ; épistémologie ; technique psychothérapeutique ; affrontement aux limites de la pensée ; aide aux élèves en grande difficulté ; utilisation des méthodes du management dans le service public ; analyse des phénomènes de réductionnisme et de racisme ; reprise de l’expérience existentielle dans l’écriture savante ; effets de style produits par la contraposition héroïsme/humour ; articulations possible entre jeu, passion romanesque et recherche scientifique.
Un lien entre ces thématiques d’apparences aussi hétérogènes est à trouver dans l’interaction de trois principes (eux-mêmes réductibles à un méta-principe de continuité existentielle inspiré par les travaux de Maurice Merleau-Ponty) :
– celui de la traductibilité de pensée (toute expérience existentielle, tout contenu ou mouvement psychique est traductible pour un autre, y compris quand cet autre semble limité dans ses capacités de représentation). La subjectivité, au sens cartésien du terme, est donc au fondement de la relation humaine. La mise en actes répétée de cette traductibilité conduit à ce que José Seknadjé-Askénazi appelle la traversée des mondes, dont on retrouve des occurrences dans les liens amoureux qui se jouent des barrières de religion, d’origine ou d’âge, dans la constitution des identités culturelles complexes, dans les synthèses inattendues opérées par un psychisme actif, dans certaines pratiques contemporaines d’utilisation du cyberespace ;
– celui de la constructibilité des compétences de pensée et d’interaction grâce à un travail sur nous-même et sur nos domaines potentiels de maîtrise. On peut devenir plus que ce que l’on est et se modeler un style d’existence épanouissant, y compris parfois très tard, en requestionnant régulièrement sa relation au réel et aux autres.
L’idée du surhomme nietzschéen devient alors parfaitement intelligible. Elle suppose, pour pouvoir s’incarner, d’accepter un va-et-vient incessant entre fonctionnement personnel et investissement de l’espace social, mais aussi dialogue avec l’étrangeté. Notre capacité à rehausser notre niveau d’humanité nécessite en effet un allègement compensatoire de la charge surmoïque par l’humour ;
– celui de la garantie de vie : reprenant cette idée de Spinoza que du divin réside dans le réel, José Seknadjé-Askénazi tente de montrer qu’il y a plus et plus intéressant à vivre ou à chercher au sein de l’existence quotidienne que sa banalité de surface. Loin qu’il faille invoquer une quelconque transcendance pour asseoir des règles de vie, il s’agit de faire confiance aux possibilités inscrites en creux dans le réel, qui sont de dépassement et de satisfaction.

En accord avec les positions freudiennes José Seknadjé-Askénazi montre donc qu’il y a souvent un peu de de sublime à découvrir, au-dessous ce qui apparaissait d’abord comme trivial, et il ne sera pas forcément nécessaire de devoir construire des mondes imaginaires pour se l’approprier – nous avons toujours une chance, reste seulement à nous en emparer, telle est la garantie de vie.
La pratique clinique de José Seknadjé-Askénazi s’étend de la psychanalyse classique (Freud, et s’ouvrant sur de multiples influences novatrices) à des psychothérapies de courte durée.

Entretiens psychothérapeutiques par téléphone et par visio (Skype…).
Sur rendez-vous : 02 37 49 31 33 – seknadje.jose@orange.fr


Valois Robichaud : Gérontologue, Formateur, Psychothérapeute ACP, Ecrivain.

Son parcours professionnel s’est enrichi au fil des ans comme professeur et chercheur en sciences de l’éducation, spécialement en andragogie et en gérontologie sociale d’orientation psychanalytique.
Né en Acadie dans la province du Nouveau-Brunswick (Canada), il bénéficie depuis son enfance d’une formation classique reçue des communautés religieuses venues de Lyon, de Paris, de Québec et Montréal, héritage du siècle des Lumières.
Ses origines historiques et culturelles le rapprochent plutôt de la France, qu’il appelle toujours sa «mère-patrie».

Sa longue carrière de professeur en sciences de l’éducation (largement inspirée par les travaux de Piaget, Montessori, Freinet, Dewey, Feuerstein et Rogers), lui a valu d’être reconnu par ses pairs pour le Prix d’Excellence en Enseignement à l’Université de Moncton.
Dès les années 1980 auprès des Pères Sainte-Croix, il entreprend une longue analyse : le Mouvement PRH (Personnalité et Relations humaines – André Rochais, France) ; il suit des cours à l’Université de Sherbrooke, puis à l’Université de Montréal (en théologie). Depuis ce temps, il n’a pas cessé de progresser dans la relation à soi et à l’autre grâce à l’accompagnement et à la recherche.
Depuis l’an 2000, dans l’esprit de sa thèse de doctorat, il a colligé un ensemble de données et d’observations cliniques, fondement des 9  ouvrages qu’il a publiés sur la relation à soi et à l’autre, au cœur même de la relation d’accompagnement thérapeutique-analytique.
Sa rencontre avec André de Peretti en 2012, à Paris, fut déterminante dans son parcours littéraire et sa pédagogie de l’accompagnement thérapeutique. A la fois pédagogue et écrivain, il est le père de la psychosociologie en France. il a eu de longs entretiens avec lui, et le considère comme un père spirituel.
Les travaux de Françoise Dolto l’ont grandement influencé dans ses approches pédagogiques lors de la formation des maîtres à la Faculté des sciences de l’éducation.
À Grenoble et à Lyon, les professeurs Michel Philibert, Henri Claustre, Charles Hadji et Guy Avanzini, l’ont enrichi et inspiré dans la création de ses contenus de cours universitaires.
La découverte des travaux du psychiatre italien Roberto Assagioli sur la psychosynthèse l’ont influencé dans la relation et le travail thérapeutiques.
Docteur en sciences de l’éducation, diplômé en gérontologie sociale à Grenoble et ayant connu le Docteur et Professeur René Schaerer et approfondi ses œuvres, il a eu le bonheur de créer au Canada le mouvement JALMALV (Jusqu’à la Mort, Accompagner la Vie) dont les fondements puisent, entre autres, dans la psycho-gérontologie, la psychiatrie et la  psychanalyse.
Il a soutenu sa thèse de doctorat «Pour une éducation permanente jusqu’aux derniers âges de la vie» avec la mention «Très honorable».
Boursier de la reine Élizabeth II et boursier du gouvernement Français, il a d’abord poursuivi ses études de 2ecycle aux États-Unis et de 3ecycle en France.
Fondateur des Universités du Troisième Âge en Acadie, (dont Pierre Véllas est le fondateur en France en 1973), il note ses observations et recherches à partir des réflexions et des réalités psychiques de ses étudiants.
Pendant 3 ans, il a suivi une formation à l’École internationale de l’Approche non directive créatrice (CRAM), à Montréal.
La formation en psychogérontologie à Lyon auprès de la Professeure Hélène Redoul et du gérontopsychiatre Louis Ploton inspire et enrichit ses interventions cliniques.
Son ouvrage «Les besoins psychiques de l’adulte vieillissant» est reconnu  comme une contribution aux questions éthiques du vieillissement en milieu de soins gériatriques.

La correspondance entre Carl Gustav Jung et Sigmund Freud est pour lui une évidence dans l’histoire de la psychanalyse. Les travaux de Carl Gustave Jung sur l’âme en psychologie analytique l’ont influencé dans l’écriture de son ouvrage «L’ego au cours des âges de la vie—vers une spiritualité du cœur».
Comme psychothérapeute, il privilégie le travail thérapeutique à long terme, parce qu’il croit que l’accompagnement véritable de la personne se situe au cœur même de l’histoire du sujet. L’inconscient et l’enfance sont les fondements de tout chemin d’humanité.
Les formations obtenues en Californie au Center for the Studies of the Person (CST), Carl Rogers, lui offrent une fenêtre sur les réalités de la subjectivité humaine et la complémentarité des approches en sciences du comportement.
Étant profondément un être ouvert, son travail de psychothérapeute s’inspire de plus en plus de la contribution de Sigmund Freud sur l’inconscient et de Jacques Lacan sur l’attention spécifique aux problèmes du langage.

France : 07-88-69-88-78  Canada : 506-336-9833
Courriel : valoisleonrobichaud@yahoo.ca
Site internet : www.valoisrobichaud.ca


Barek Tounsi : Psychothérapeute – Psychanalyste – Directeur.

Barek Tounsi est titulaire d’une Licence de Philosophie, d’un DEA en Sciences du Langage option Sémiotique littéraire et d’un DEA de Psychanalyse. Il est aussi diplômé du Conservatoire Libre du Cinéma Français option Réalisation et Montage, et a obtenu le Certificat d’Animation d’Ateliers d’Écriture délivré par Les Ateliers d’Écriture Elisabeth BING.

Il s’est rapidement orienté vers le domaine de l’insertion sociale des publics en difficulté. Il a été Formateur, Responsable de stages d’insertion, Directeur d’une Mission Locale,  Directeur d’un Institut de Français Langue Etrangère.

Il a également développé une pratique de Photographe, de Scénariste et de Réalisateur. Il a conçu et réalisé un grand nombre de reportages et de documentaires, diffusés sur France3, axés majoritairement sur des sujets de société, comme la vieillesse des immigrés en France ou encore la santé mentale des migrants en Europe.

Il a réalisé des Études Sémiotiques dans le cadre de la communication publicitaire de grandes Marques (Chaume, Citroën, Barbara Gould…).

Durant son parcours, il a participé aux activités de diverses Écoles et Associations de Psychanalyse, tout en menant une analyse personnelle puis didactique.

Il devient ainsi psychanalyste et psychothérapeute dans un cabinet de ville.

Parallèlement, il exerce comme Directeur d’une centre de Bilans de Compétences et Coach pour des cabinets de Ressources Humaines et de Management.

Il anime également des Ateliers d’Écriture tout en menant une réflexion autour de la relation qu’entretiennent l’écriture et la thérapie.

Il s’intéresse aujourd’hui particulièrement aux liens entre le monde du travail et la psychopathologie sur lesquels il anime des séminaires, des journées de travail, des conférences.

Il dirige un cabinet de conseil – formation – centre de bilan.

Pour le contacter : barektounsi@orange.fr


Sylvain Brassart : Psychologue, Coach.


Laetitia Bulski : Psychologue clinicienne.


Laurence Chalmet –  laurence.chalmet@gmail.com


Henri Perilhou : Coach pour dirigeants, Journaliste, Consultant.


Marie-Charlotte Salmon : actrice, chirurgien-dentiste, intervenante ABA, thérapeute comportementaliste.


Agathe Tchapi : Médecin généraliste.


Charlotte Wells : Coach, Blogueuse.


Audrey Koreicho : Responsable de communication digitale et événementielleWebmaster – Digital Community Manager – Digital Project manager.

Copyright
34RL1H3 Copyright Institut Français de Psychanalyse